Accueil > CA, CT, CHSCT et DS > Réunion Délégués Syndicaux / Direction Générale VNF > Réunion DS-DG du 03 mai 2017 : Compte rendu CGT

Réunion DS-DG du 03 mai 2017 : Compte rendu CGT

mercredi 3 mai 2017

Monsieur le directeur général,
Mesdames, messieurs,

L’un des principaux points mis à l’ordre du jour de cette réunion est l’occasion pour la CGT de rappeler son attachement au travail et la vision qu’elle en porte.

En effet, le télétravail comporte des enjeux collectifs lié au rôle social du travail que nous ne devons pas sous estimer au motif qu’il peut apporter une réponse individuelle et immédiate à certains agents. Au vu de l’enquête dont les résultats nous sont communiqués, nombre d’ entre eux y verraient une opportunité d’amélioration et nous y demeurons attentifs .

Cependant, Nous décelons plutôt une belle opportunité pour l’ employeur !
Le télétravail ne s’inscrit t’il pas dans une évolution plus générale des rapports de travail dans notre société, où l’effet libérateur de contrainte masque une forme moderne d’aliénation qui prive les travailleurs des protections auxquels ils ont droit du fait de leur statut ou contrat de travail.

Rappelons qu’il appartient à l’employeur de mettre en oeuvre ses obligations en terme d’organisation plutôt que d’en transférer la charge sur les agents.

C’est bien à l’administration d’améliorer les conditions de travail...sur le lieu de travail, par une meilleure organisation des services et un renforcement des moyens.

Alors que dans plusieurs Directions territoriales des diagnostics sur les risques psychosociaux montrent que le mal être des agents sur leur poste se développe, alors que les réorganisations subies entraînent repli sur soi et isolement, alors que l’absence de reconnaissance des compétences mine les collectifs de travail, le déploiement du télétravail à VNF ne doit pas être un échappatoire pour
l’établissement face à ses responsabilités.

Cette dérive qui porte en germe la fin de la séparation entre la sphère privée et le monde du travail pose de nombreuses questions juridiques auxquelles votre projet d’instruction n’apporte pas de réponses claires, voire instaure un flou par rapport aux textes réglementaires.

Exemple : les textes instaurent des critères d’éligibilité liés exclusivement au poste alors que ce projet instaure des critères d’aptitude professionnelle de l’agent qui seront la porte ouverte à « fais ce que tu veux comme tu veux dans ta direction territoriale !! »

Puisqu’il s’agit, Monsieur le Directeur, de votre premier contact avec cette instance, nous vous mettons tout de suite à la page par rapport à ce qui constitue une constante dans nos structures, livrées, sous couvert d’autonomie territoriale, à un fonctionnement qui trop souvent confine à l’arbitraire par défaut d’arbitrage .

En l’occurrence, pour ce qui concerne la DTSO, nous constatons la banalisation d’un « bavardage social » maison , paternaliste et infantilisant pour occuper le temps, le terrain et les représentants du personnel.. censées nous rassurer sur l’avenir, ces séances de thérapie institutionnelle nous laisse les unes après les autres face à un vide abyssal et déconcertant !!

Sur nos sites, dans les sièges, les subdivisions, partout les personnels expriment le besoin de savoir où l’on va.

Dans un tel contexte, marqué au demeurant par les incertitudes fortes qui pèsent sur le devenir de notre nation, la CGT demeure centrée sur les revendications qu’elle porte pour le monde du travail et pour les agents de VNF.

Sans oublier les travaux en cours, tels que le PPCR, le RIFSEEP, l’ICA... sur lesquels notre organisation s’est largement exprimé, nous tenons, à la veille d’une nouvelle mandature à exprimer notre mobilisation sur l’ensemble des questions qui aujourd’hui se posent aux services publics et aux agents quel que soit leur statut : emplois, missions, recrutements, temps de travail, formation, voilà les vrais enjeux pour un service de qualité et une véritable égalité de traitement des usagers sur l’ensemble de nos voies d’eau, de notre territoire, qu’il soit industriel ou touristique !