Accueil > CA, CT, CHSCT et DS > Réunion Délégués Syndicaux / Direction Générale VNF > Réunion DS-DG du 3 novembre 2016 : Compte rendu CGT

Réunion DS-DG du 3 novembre 2016 : Compte rendu CGT

jeudi 3 novembre 2016

A l’approche de cette fin d’année et des fêtes qui s’annoncent, les personnels de l’E.P.A devraient être proches de l’optimisme, mais au lieu de cela, les personnels de l’E.P.A sont dubitatifs.

Que de désillusions pour cette année 2016 !!!

Cela commence au printemps, après un projet de plan de requalification lancé en fanfare où il y avait presque plus de promotions que d’agents, un P.P.C.R où, pour l’exploitation, tout le monde devient chef, un R.I.F.S.E.E.P avec des primes presque doublées, mais la chaleur de l’été a vite calmé les ardeurs, l’automne est en train d’effeuiller tous ces beaux projets, que l’hiver ne tardera sûrement pas à geler.

Plus de déçus que d’élus, tel devrait être le slogan de cette année 2016....

En cette approche des fêtes, le seul rayon bien garni, est celui des mauvaises nouvelles :

Utilisation massive en 2016 de l’emploi précaire ce qui laisse préjuger une année 2017 sans précédent et même emploi de retraité pour pallier le manque d’effectif,
Crédit de fonctionnement épuisé depuis de longues semaines dans certains services,
Réorganisation déguisée des services par la mise en œuvre de la G.B.C.P,

Quelles avancées, si avancées il y a eu, lors de votre rencontre avec la Secrétaire Générale du Ministère concernant le projet de loi de finance 2017.

Pour finir, la C.G.T aimerait que cette assemblée apporte son soutien à notre collègue Sylvian GODFROY, C.E.E au centre d’exploitation de Toulouse de la D.T – S.O, qui a été victime d’une tentative de meurtre, les mots sont forts, mais il n’y a pas d’autres termes, le samedi 15 Octobre dernier alors qu’il effectuait son travail à l’écluse saint Pierre. Il a été délibérément poussé dans la Garonne par des individus et n’a dû son salut qu’à la présence de kayakistes qui sont venus le sortir des eaux du fleuve. Les agents de ce centre d’exploitation continuent d’assurer leur mission de service public à cette écluse, mais la peur au ventre.

Pour la Direction de la D.T – S.O c’est seulement un ‘’événement fâcheux’’......

Faut-il attendre la mort d’un agent pour qu’enfin soit séparés les lieux de travail des lieux de loisirs.

Les représentants CGT