Accueil > Les DT > Direction Territoriale de la Seine > DT BS : Communiqué aux usagers de l’action CGT du 26 janvier 2016

DT BS : Communiqué aux usagers de l’action CGT du 26 janvier 2016

mercredi 20 janvier 2016

Le service public de la voie d’eau
en grand danger !

La Direction Territoriale du Bassin de la Seine réorganise ses services au détriment des usagers et des personnels.

La mise en place de la téléconduite sur le Canal du Nord et la petite Seine auront des impacts catastrophiques pour les usagers de la voie d’eau. "Désorganisation du passage aux écluses" et "manque de sécurité" seront au programme.
La désertification des grands axes est programmée !

VNF préfère investir des millions d’euros dans d’inutiles projets de téléconduite, au lieu d’assurer sa mission première, qu’est la sécurité et la navigabilité sur ces axes, qui souffrent d’importantes dégradations, d’envasement et d’un manque de modernisation (éclairage, curage, aménagement anarchique de quais de chargement à l’amont des ouvrages de la petite Seine...)

A défaut d’aménagements et du dragage du lit de la petite Seine et des biefs du Canal du Nord qui occasionnent des désagréments importants pour les usagers de la voie d’eau, VNF instaure, une gestion " à distance" du passage bateau et des côtes d’eau.
VNF impose tout le contraire de ce qu’est en droit d’attendre l’usager !

Face à ces manquements, les usagers ne pourront plus compter sur l’aide apportée par les personnels en charge de l’exploitation du réseau, ces derniers étant remisés dans des centres de commandement pour assurer la gestion des ouvrages par télégestion (pilotage à distance).

Les usagers navigueront seuls sur le réseau fluvial sans rencontrer l’exploitant.
Sécurité et surveillance se feront à l’entière responsabilité des usagers ! Quelles que soient les conditions de navigabilité offertes par VNF !

Enfin, la Direction Territoriale du Bassin de la Seine prévoit l’agrandissement des périmètres d’interventions des personnels d’exploitation et de maintenance en charge de la maintenance du réseau dans le cadre de la réalisation de l’astreinte dans un premier temps.

Pour les usagers de la voie d’eau que vous êtes, cette réorganisation conduira inévitablement à un allongement important des temps d’attentes en cas de panne. Les personnels assurant cette mission devront parcourir des kilomètres à n’en plus finir.
Les délais d’interventions seront de plusieurs heures auxquels il sera nécessaire d’y ajouter les délais de réparation !

Les projets de réorganisation ne concourront pas à l’amélioration du niveau de service public que vous êtes en droit d’exiger.

Ainsi, l’Union fédérale CGT du Bassin de la Seine a décidé de déposer un préavis de grève reconductible à compter du 26 janvier 2016 pour exiger de la Direction l’abandon de ces projets, maintenir les périmètres d’interventions (avant réorganisation) des personnels et de pourvoir rapidement à des recrutements pour construire - usagers de la voie d’eau, organisations syndicales et Voies Navigables de France (VNF) – ensemble un projet de la voie d’eau.

Usagers de la voie d’eau, rejoignez les personnels de VNF dans l’action pour contrer la politique actuelle de VNF.