Accueil > Presse > Le Voix d’O n°7 : le journal CGT des voies navigables

Le Voix d’O n°7 : le journal CGT des voies navigables

jeudi 6 novembre 2014

Dialogue Social : des rendez-vous manqués

Depuis la « Loi VNF » la direction s’est enfermée dans le carcan des orientations du contrat de performances « COP 2011/2013-14) portant une logique de réduction d’effectifs et de moyens. De fait, les conditions de travail et de vie ainsi que les situations statutaires pour les agents transférés se sont dégradées.

Les situations des salariés de VNF n’ont pas plus été prises en compte pour ce qui concerne les organisations de travail. La mise en place de projets de services dans les DT traduit une baisse de la réalisation des investissements de la voie d’eau et des niveaux de services pour l’en- semble du réseau. VNF est sous doté d’une ingénierie de projet et cela pousse à une évolution vers des externalisations des missions !

Donc un signal négatif pour l’ensemble des salariés. La CGT dénonce les arbitrages budgétaires de réduction des enveloppes de subvention pour charges de services public versées par l’Etat à VNF, passant de 265 millions € en 2014 à 261 millions € en 2015 dans le projet de Loi de finances 2015 (PLF 2015). C’est aussi pour le ministère de l’Ecologie la suppression de 1264 emplois au PLF 2015 et la baisse des crédits de près de 6% et la division par deux des mesures catégorielles.

Lire la suite du journal CGT en téléchargement.