Accueil > Les actions > Actions menées en 2013 > DT Nord Est : La lutte a payé

DT Nord Est : La lutte a payé

jeudi 20 juin 2013

En préambule, la CGT plante le décor, le trafic à Givet et sur la Moselle est bloqué. Nous n’avons pas de chiffre sur les bateaux bloqués en Belgique, ce qui est sûr, plusieurs bateaux de commerce attendent de passer de part et d’autre, et les plaisances se compte par dizaines.. A Richemont depuis ce matin 8h00, 6 rhénans et autant de plaisances sont bloqués. La lutte est sur le point de se radicaliser et la Directrice prend conscience de l’exaspération des agents venus en masse. La CGT a épuisé toutes les possibilités de concertation.

Nous ne sommes pas majoritaire au CT et la Directrice n’a rien cédé pendant la phase de concertation. Les véritables négociations n’ont commencé que sous la pression de la grève. Et pour nous pas question d’accepter la satisfaction que d’une partie de nos revendications. Seule exception le paiement des jours de grève, qui à nos yeux n’est pas prioritaire.
C’est pour cette raison que les agents sont restés dans l’action jusqu’au bout, s’ils avaient accepté de reprendre leur service à midi ils auraient été payés. La victoire n’en est que plus belle.

La viso conférence entre Nancy et Givet, même si nous ne sommes pas fan de cette technique, a poussé la Direction à prendre des engagements devant tous les grévistes de Givet et dès lors il n’y avait plus de recul possible. L’esprit du travail en commun de la CGT a été respecté par des votes et des débats lors des interruptions de séances.

Le calendrier de l’action a été défini, tout en sachant que des camarades seraient en réunion avec le Directeur Général dans l’après midi. Pour nous l’assurance de ne pas être baladés entre l’échelon local et le national. Pendant le CT transitoire la pression est maintenu sur le DRH de VNF. Et cela a été décisif, vers 17H00 les arrêtés rédigés par Béthune sont envoyés à la DT Nord Est, peu de temps après, le responsable de l’UTI Meuse Ardennes, vient porter la nouvelle. Pour la CGT l’affaire devait être réglée dans la journée et peu importe la durée de la journée. Pas question de démobilisation sans les fameux arrêtés, assurance pour nos camarades de Givet d’être nommés sur place, et titularisés sur leur poste.

Nous avons gagné la nomination des chef d’équipe lauréat du concours 2012 rétro-activement au 1er janvier 2013 avec rattrapage sur le régime indemnitaire, ISH, HS et sur le traitement.

Sans cette action rien n’aurait été obtenu, et la jeune section SNPTRI CGT vient de gagner ses lettres de noblesse. Même en nombre limité comparer au 970 agents de la DT, la lutte et l’action ont permis des avancées. La CGT est un syndicat de lutte et nous préférons de loin l’action aux négociations feutrées, même si c’est un passage obligé. Ce que nous avons gagnez aujourd’hui dépasse largement les seuls enjeux des revendications posées. Nous avons prouvé que nous étions capable de mobiliser autour de l’intérêt collectif et non pas autour d’une somme d’intérêts individuels. Il faut s’attendre à voir notre victoire dénigrer et minorer dans les jours à venir. Je vous le dis, aujourd’hui c’est une grande victoire et beaucoup d’espoir que nous avons distribué. Cela laisse présager des lendemains qui chantent, les élections de 2014 arriveront vite. Tous ensemble nous ne pourrons gagner d’autres victoires encore plus belles.

Viens nous rejoindre à la CGT

Chacun l’aura compris la grève sera levée ce soir à minuit.