Accueil > Les DT > Direction Territoriale Nord Est > DT NE : Déclaration liminaire CGT au CTUP du 9 octobre 2015

DT NE : Déclaration liminaire CGT au CTUP du 9 octobre 2015

jeudi 15 octobre 2015

Nous constatons tous les jours les ravages de la politique de l’Europe et du gouvernement.

Le chômage augmente inexorablement. Le gouvernement en est réduit à espérer un ralentissement de la progression du chômage. Et cela sans créer un seul emploi. Le libéralisme débridé, appauvrit le peuple ouvrier et organise la démolition des Services Publics.

Le déficit de la Sécurité Sociale se chiffre à 10 milliards d’euros, cela va générer des nouveaux reculs alors que notre système de santé est déjà bien mal en point. 10 milliards de déficit et pendant ce temps 41 milliards distribués sans contre partie aux entreprises. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Pour notre Établissement, l’avenir n’est pas meilleur. Des investissements en baisse de 25 %, et plus de 80 suppressions de postes sont prévues.

A la DT Nord Est la situation n’est guère reluisante. La reconstruction des barrages à aiguilles a débuté, et le plan de reclassement des agents n’avance pas suffisamment.

La CGT a fait des propositions. La création d’équipe d’entretien du domaine et des bâtiments. La création d’une équipe de dragage. Alors que le PPP barrages de la Meuse et de l’Aisne se chiffre à 750 millions d’euros, la CGT revendique qu’5 % de ce montant soit consacré aux reclassements des agents afin de maintenir les emplois sur place. La CGT craint que le plan GPECC ne soit qu’un écran de fumée et que la
casse de l’emploi se poursuive à la DT Nord-Est.

Les premières suppressions de postes vont nous frapper en 2016 et s’accélérer ensuite. La direction de la DT Nord Est joue la montre après des annonces encourageantes sur une mise en adéquation des souhaits des agents et des besoins du service.

Pour la CGT les besoins sont infinis pour entretenir notre voie d’eau qui est notre outil de production.

Concernant les logements de services, la baisse des niveaux de service, la réalité va bientôt nous rattraper. Après une pause estivale, l’automne pourrait bien est synonyme de nouvelles régressions de l’emploi et des conditions de travail. L’atteinte des effectifs cibles ne se fait jamais dans la joie et la bonne humeur.

A l’UTI Moselle, l’encadrement préconise à certains agents d’ouvrir un compte
épargne temps car tous les congés ne pourront pas être accordés.

Autre sujet d’inquiétude, l’exposition au CMR et notamment l’amiante auxquels les agents sont encore exposés. Il reste de l’amiante dans de nombreux bâtiments. La CGT revendique des attestations et des fiches d’exposition pour tous les agents qui en fonction de leurs missions sont susceptibles d’avoir été exposés. Si la Direction de la DT Nord Est est sûr du contraire alors qu’elle nous délivre les attestations indiquant que nous n’avons jamais été exposés.